Grève à l’usine Girard du Teil

Depuis mercredi 9 novembre, les salarié.e.s de l’usine de cartonnage Girard du Teil sont en grève, protestant contre le licenciement de sept de leurs collègues, annoncé par la direction en début de mois.

Cette annonce de licenciements fait suite à une dégradation des conditions de travail au sein de l’usine Girard. Les salarié.e.s dénoncent un turnover important, des mises au placard, des burns-out, du harcèlement moral. Plusieurs salarié.e.s ont reçu des propositions de reclassement dans l’entreprise, avec des salaires qui baisseraient malgré leurs années de présence dans la société ; une pression était exercée sur les salarié.e.s pour accepter le reclassement sous peine d’être sèchement licencié.e.s. Des personnes se voyaient ainsi passer d’un poste administratif à un poste de manutention après des années de service.

Ces conditions de travail déplorables et ces licenciements au prétexte douteux ne sont ni plus ni moins qu’une énième exploitation des travailleur.se.s pour toujours plus de profit de la part des actionnaires.

Ces sept licenciements et les prochains d’ores et déjà prévus se font grâce à l’aide des dispositions de la Loi Travail.

De 135 salarié.e.s en 2009, l’entreprise est passée à 99 en 2016, dans des conditions toujours plus difficiles et précaires.

Ce sont actuellement 85 salarié.e.s sur les 99 qui reconduisent la grève et tiennent un piquet devant le site de l’usine Girard. Ils et elles ont besoin d’un soutien moral – n’hésitez pas à passer les voir, Zoning Industriel Actisud, Le Teil – et d’un soutien financier, au travers de la caisse de grève qu’iels ont créée sur place et sur Internet : Caisse de grève

Témoignage d’Aziz, salarié de l’usine Girard ici : https://youtu.be/e32T7FAjdSg

girard1
girard2
girard3
870x489_img_6386-jpg-pagespeed-ce-kzt2injfei

girard4_recardre